Le lien, la séparation, la rupture

Comment investissons-nous nos relations avec nos parents, ami(e)s, conjoint(e)s, collègues, etc ? Que mettons-nous en œuvre pour faire vivre un lien avec quelqu’un ?
Et comment vivons-nous les fluctuations de cette relation ? Nous sommes en lien avec l’autre depuis notre conception. A notre naissance, nous avons vécu la fin d’une certaine qualité de lien, pour en trouver une autre. L’avons-nous vécu comme une simple modification du lien, comme une séparation momentanée ou comme une rupture ?

Dans nos vies, d’autres liens ont suivi.

Nous avons vécu des liaisons et des dé-liaisons de façon plus ou moins satisfaisante. Un lien qui comporte une certaine dose de séparation peut-il être satisfaisant ? A partir de quand appelez-vous cela séparation ? Rupture ?
Quelle différence faites-vous entre séparation et rupture ? Quel sens a pour vous l’expression « être en lien avec soi-même? » ? Et alors, que voudrait dire « se séparer de soi-même » ou « faire rupture avec soi-même  » ?

A mercredi.