La renaissance

Après une année de rencontres, dans ce café psycho, au cours desquelles nous avons suivi le fil rouge de « la crise de milieu de la vie », je vous propose, pour cette dernière session avant l’été, de venir formuler votre acte de renaissance.

Pour renaître, il faut avoir connu une naissance auparavant et donc entre temps une mort. Symboliquement, pour aller ailleurs, nous avons d’abord un lieu à quitter, un deuil à faire de ce qui était acquis. C.G. Jung a écrit* « à partir du milieu de la vie, ne reste vivant que celui qui veut bien mourir avec la vie ».

Pour explorer le thème de ce passage, je vous proposerai mercredi un exercice, un peu plus long que d’habitude, qui vous invitera à explorer ce chemin.

* Jung, C.G., vol. 8, p.466