Virilité et masculin

D’après le dictionnaire Larousse, la virilité est “ l’ensemble des caractères physiques de l’homme adulte ; ce qui constitue le sexe masculin”.

Dans d’autres ouvrages sont proposées des valeurs qui seraient naturellement liées à la virilité : force, détermination, pouvoir, conquête, abnégation, retenue, domination, goût de l’effort, héroïsme, idéal, autorité, conscience, énergie, fierté, imagination, intelligence, maturité, morale, …

Certaines auteures* parlent de virilité comme du rejet du féminin et de homosexualité masculine. Ce modèle viril serait à la base de la société patriarcale dont le mythe se fissurerait aujourd’hui. Olivia Gazalé écrit “Pour asseoir sa domination sur le sexe féminin, l’homme a, dès les origines de la civilisation, théorisé la hiérarchie des sexes en faisant de la supériorité mâle le fondement de l’ordre social, religieux et sexuel. Un discours fondateur qui n’a pas seulement postulé l’infériorité essentielle de la femme, mais aussi celle de l’autre homme (l’étranger, le « sous-homme », le « pédéraste », « l’impuissant » …).”

* Références :
– Olivia Gazalé, “Le Mythe de la virilité, un piège pour les deux sexes”, Ed. Robert Laffont, 2017
Interview d’Olivia Gazalé dans la Grande Librairie > Voir l’interview
– Elisabeth Badinter XY De l’identité masculine, Ed. Odile Jacob, 1992